Ouch! Ouch! Mon assurance m’a tuée!!!

Vous n’avez pas raison parce que d’autres sont d’accord avec vous. Vous avez raison parce que vos faits sont exacts et que raisonnement est juste. – Warren Buffet 


et oui, mon assurance m’a tuée ma liberté, ma flexibilité budgétaire … et ma retraite! tout ça au bénéfice de mes bénéficiaires (qui, en passant, seront probablement trop vieux quand ils recevront le produit de ma police d’assurance-vie pour en profiter).


MonPf.ca, je ne suis pas certain de comprendre? Pourtant mon conseiller m’a affirmé que c’était le meilleur placement que je pouvais faire et un cadeau inestimable pour mes héritiers. En plus, je devais m’assurer dès aujourd’hui étant donné que les primes sont basses et que je ne serais peut-être plus assurable dans le futur.

ah bon! show me the numbers, je suis sceptique. Il m’a également mentionné que les primes sont extrêmement faibles étant donné mon âge. Et oui, les primes sont basses parce que les risques et probabilité de décès sont faibles.

Avant d’aller plus loin, il faut bien comprendre qu’il existe 2 types de couverture malgré tous les noms soit :

Temporaire vs Permanente

Dans cet article, nous ferons un léger survol de la police permanente (les autres noms que vous entendez sont universelle, T100, vie entière, etc). 


Sommairement, les polices d’assurance-vie temporaire sont extrêmement utiles et conviennent généralement à 95 % de la population. Elles permettent de remplacer les revenus de la personne décédée afin de supporter son conjoint, ses enfants, etc. et s’assurer que ceux-ci peuvent conserver leur qualité de vie en cas de décès prématuré. Elles peuvent également être utiles pour couvrir des besoins dans des conventions entre actionnaires ou à payer d’importants impôts successoraux. Bref, je suis un fan lorsque les besoins ont été analysés adéquatement.


Revenons à notre sujet; les fameuses polices permanentes. Premièrement, il faut se poser la question si notre besoin sera permanent. La réponse sera le plus souvent non donc vous devriez opter pour une police temporaire.

L’institut québécois de planification financière a développé un outil afin de prendre de bonnes décisions en matière de protection.

Prenez le temps de regarder le tableau précédant. Vous comprendrez rapidement que si vous n’avez pas de liquidités excédentaires que vos placements enregistrés ne sont pas maximisés, que vos besoins ne sont pas permanents, vous n’avez pas besoin d’une assurance-vie permanente. Nous vous invitons à lire le livre; 80 stratégies en planification financière afin d’en apprendre davantage sur la gestion des risques.

Pourquoi elle représente plus 23% des polices en vigueur au Canada selon l’Associtation canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP)?

Est-ce parce que elles sont 10 fois plus payantes pour le conseiller? Je ne m’avancerai pas sur ce point mais ça peut soulever des doutes surtout si une analyse des besoins financiers n’a pas été fait selon les normes lors de la souscription.


Comprenez-moi bien. Les protections permanentes ont une utilité certaine pour plusieurs personnes qui veulent maximiser leur succession mais il faut s’assurer d’avoir des sommes suffisantes de son vivant et avoir maximisé les autres véhicules de placements (En bref, c’est pour des gens fortunés et non la majorité).

Ouin, mais mon conseiller m’a sorti que c’est un super placement surtout avec l’assurance vie entière avec participation avec des taux de rendement estimés de plus de 6%, tout ça à l’abri de l’impôt et que le produit de la police ne serait pas imposable pour ma succession.

Réglons le premier point tout de suite. J’espère qu’elle ne sera pas imposable. Vous payez vos primes avec des dollars déjà imposés (après impôts). Le gouvernement ne veut pas vous imposer 2 fois (principe de base d’intégration fiscale). Par contre, si vous achetez un immeuble locatif, des placements non enregistrés, etc. Il ne sera pas loin pour vous imposer.

Continuons…

Ah bon, je ne savais pas que les polices étaient des abris fiscaux. Saviez-vous qu’il y a une taxe, de mémoire de 3,3 % (9 % pour les assurances collectives), sur les primes d’assurances payées? En plus, de payer un impôt fédéral de 15 % sur les revenus de placements (pour certaines polices). De plus, il pourrait avoir un impôt s’il y avait une disposition pendant la détention (si le Produit de disposition PD est plus élevé que le Coût de base rajusté CBR). Et, c’est sans compter les impôts sur les frais de gestion lorsque vous choisissez vos placements dans une police universelle, par exemple. Ah oui, j’oubliais les frais d’administration, les frais de polices, etc.

Une police sans frais, sans impôts………. si cela existait, on l’aurait!

Rappelons-vous l’assurance n’est pas un investissement point final! C’est une protection.


Pour le rendement pour une assurance vie entière, vous ne pouvez pas comparer avec des véhicules de placements traditionnels. Comparez les coûts entre une assurance vie entière et une T100, par exemple, vous démontrera que vous payez plus cher pour une vie entière. Selon la rapidité des décès dans votre regroupement d’assurés ou plutôt la lenteur de décéder ou si plus de gens annulent leurs assurances (taux de déchéance) que prévu, l’assureur récompensera le groupe avec un rendement.

Par exemple, si vous payez 1200 $ au lieu de payer 1000$ pendant 25 ans, est-ce normal que votre assureur vous retourne un peu des trop perçus? et oui.


C’est tout pour cette semaine. Nous reviendrons au cours des prochaines semaines avec plusieurs articles sur ce sujet (assurance sur votre prêt ou avec un assureur externe, les bénéficiaires dans vos protections, l’avantage d’une police avec remboursement de prime, protection pour partenaires d’affaires, protections pour détenteur de parc immobilier, etc). Vous avez des questions, commentaires, précisions à apporter, n’hésitez pas à nous écrire.


Vous aimez notre site?

N’oubliez pas de vous y abonner (en haut à droite ou au bas) afin de recevoir notre article hebdomadaire.


Vous avez des questions? Contactez l’un de nos experts.


Cliquez ici afin d’obtenir des détails sur le livre et de judicieux conseils en planification financière.

CarteRectoBANNER Full ad


Veuillez prendre connaissance de notre déni de responsabilité quant à nos articles.

Publicités

Un commentaire sur “Ouch! Ouch! Mon assurance m’a tuée!!!

  1. Merci beaucoup Mathieu pour cet article. Le diagramme de décision pour savoir si on a besoin d’assurance temporaire ou permanente (ou pas du tout) est très intéressant. Je vais le montrer à plusieurs personnes de mon entourage, c’est certain. Merci aussi à l’institut québécois de planification financière pour ce bel outil.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s