Démystifier les ratios financiers

Bank ratios financiers


 Les créanciers ont meilleure mémoire que les débiteurs. -Benjamin Franklin


C’est le moment de remettre vos états financiers à votre banquier pour la révision annuelle de vos financements. Vous savez que votre banquier va, encore une fois, vous parler dans une langue qui se rapproche plus d’un dialecte africain que du français quand il vous parlera de vos ratios financiers. Avec cet article, vous serez en mesure de mieux comprendre ce dialecte.

Il faut savoir que les états financiers sont la matière première du banquier afin d’évaluer la rentabilité des opérations, la liquidité et la stabilité financière de votre entreprise. Le calcul des ratios est la façon de mesurer ces éléments. Le banquier en regarde plusieurs, mais nous nous attarderons aux trois ratios qui sont les plus couramment utilisés.


Le ratio de la dette vs équité

Avec ce ratio, nous évaluons le niveau d’endettement de l’entreprise, ou si vous préférez, sa solvabilité. On fait la somme du passif de l’entreprise que l’on divise par la somme des fonds propres. Donc, plus le ratio est élevé, plus l’entreprise est endettée ou moins l’entreprise est solvable. À noter que le banquier peut faire certains ajustements, dépendamment de la présentation de certains postes. Par exemple, des actions rachetables au gré du détenteur et/ou de la société qui ne sont pas atermoyées seront considérées comme un passif (voir le précédent article du même auteur pour la définition d’« atermoyée »).

Le ratio maximal généralement visé est de 3 : 1, c’est-à-dire 3$ d’emprunts pour 1$ de fonds propres. C’est souvent ce ratio qui pose problème lors du démarrage, car à cette étape, l’entrepreneur dispose souvent d’un grand capital de motivation, mais d’un faible capital financier. Afin de savoir comment constituer une mise de fonds, voir cet article.


Le ratio de fonds de roulement

Ce ratio détermine la liquidité de l’entreprise. Il se calcule en divisant l’actif à court terme par le passif à court terme. Autrement dit, nous voulons connaître si l’entreprise est capable de faire face à ses dettes à court terme (fournisseurs, portion à court terme de la dette à long terme, salaires/déductions à la source à payer, etc.) avec les actifs à court terme dont elle dispose (encaisse, comptes à recevoir, stocks, placements, etc.). Plus le ratio est élevé, plus l’entreprise est liquide et est capable de faire face aux imprévus (un client qui paie plus tard que prévu ou qui fait faillite, par exemple).


Le ratio de couverture du service de la dette

Avec ce ratio, le banquier veut savoir si les fonds générés par l’entreprise sont suffisants pour couvrir les paiements de capital et d’intérêt de la dette. S’il y a un ratio qui est plus important que les autres pour votre créancier, c’est celui-ci, car il veut savoir si vous êtes capable de le rembourser. De façon générale, on définit les fonds générés par le bénéfice net auquel on ajoute les impôts totaux (moins les impôts exigibles dans l’année), les intérêts et l’amortissement. On divise ensuite ce nombre par les versements de capital et intérêts. À noter que les dividendes, rachats d’actions et remboursements d’avances seront déduits des fonds générés.

Plus ce ratio est élevé, plus l’entreprise est en mesure de faire face à ses obligations financières. Le banquier préférera voir un ratio qui ne s’approche pas trop de 1 : 1, car cela indique que la compagnie n’est pas capable de se constituer des liquidités suffisantes pour faire face aux imprévus et pour financer sa croissance.


Prenez connaissance des ratios exigés par votre institution financière et assurez-vous que votre comptable les calcule de la bonne façon, car chaque institution financière peut avoir ses spécificités. De plus, si vous n’êtes pas à l’aise avec les ratios, ne soyez pas gêné de demander l’avis de votre banquier avant de vous verser un dividende important. Cela pourrait vous éviter d’être en défaut vis-à-vis de votre institution financière.


Vous aimez notre site?

N’oubliez pas de vous y abonner (en haut à droite) afin de recevoir notre article hebdomadaire.


Vous avez des questions? Contactez l’un de nos experts.


Cliquez ici afin d’obtenir des détails sur le livre et de judicieux conseils en planification financière.


Veuillez prendre connaissance de notre déni de responsabilité quant à nos articles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s