Gestionnaires, connaissez-vous votre performance RH?

business biz people

La renommée des grands hommes devrait toujours se mesurer aux moyens dont ils ont usé pour l’acquérir. – La Rochefoucauld


Allier gestion financière et gestion des ressources humaines, est-ce possible?

Absolument! Voire même qu’au delà du possible, c’est une nécessité!

  • Comment assurer que le personnel en place rend compte d’une productivité optimale?
  • Comment appuyer toutes décisions en matière RH, qu’elles soient liées de près ou de loin au système de rémunération, à la répartition des tâches, au recrutement ou aux coupures de poste?
  • Comment communiquer la valeur de la rémunération globale aux employés si celle-ci n’est pas démontrée.

Voici quelques exemples d’indicateurs de performance clés (KPI) en matière de gestion des RH, lesquels peuvent être développés et adaptés selon le contexte de l’organisation :


Taux d’absentéisme : Nombre de jours d’absence de courte durée / nombre de jours théoriques travaillés

Permet de constater des statistiques globales de l’entreprise, des départements ou des individus relativement à la moyenne interne et de poser les actions relatives.


Taux de roulement (turn-over) : Nombre de départs / effectif moyen

Permet d’émettre des constats sur la rétention du personnel. Peut être adapté selon les nombre de départs volontaires (démission), selon la durée à l’emploi (court, moyen, long termes), le motif du départ, le département, etc. Il existe parfois des statistiques globales du marché à titre comparatif.


Valeur des avantages : Débours de l’employeur (assurances, REER, cotisations à l’ordre professionnel, vêtements, cellulaire, etc.) / nombre d’heures théoriques travaillées (desquelles pourraient être déduits les heures non travaillées, chômées et payées : pauses payées, fériés, congés mobiles, vacances, etc.).

Permet d’estimer la valeur globale de la rémunération. Peut être communiqué aux employés, de façon générale ou individuelle, afin de les sensibiliser à la valeur réelle de leur rémunération. Permet surtout d’orienter les choix stratégiques dans l’offre salariale.


Coût de main d’oeuvre (plusieurs formules possibles) : ex: Masse salariale / chiffre d’affaires, Coût total de la main d’oeuvre / Coût total, Heures facturables / heures payées, etc.

Permet de constater des coûts et des retours sur investissements. Peut être séparé par types d’employés, par département, etc.


Pertes de temps : Nombre d’heures non travaillées dû à (…) / nombre d’heures théoriques total

Permet d’évaluer les champs d’intervention où des mesures correctives devraient être apportées (productivité, santé et sécurité, etc.)


Retour sur formation : Accroissement de la productivité dû à la formation / coûts de la formation


Plusieurs autres statistiques peuvent être adaptées à l’organisation, afin d’orienter la planification et les prévisions. Pour optimiser votre tableau de bord, il suffit d’identifier les principaux enjeux en cours ou à venir et de modeler les indicateurs en fonction de la réalité organisationnelle : rémunération, réussite d’embauche, formation, santé et sécurité, sous-traitance, conflits et climat de travail, âge moyen par département, etc.

En somme, les RH, ça se mesure!


Vous aimez notre site?

N’oubliez pas de vous y abonner (en haut à droite ou au bas) afin de recevoir notre article hebdomadaire.


Vous avez des questions? Contactez l’un de nos experts.


Cliquez ici afin d’obtenir des détails sur le livre et de judicieux conseils en planification financière.


Veuillez prendre connaissance de notre déni de responsabilité quant à nos articles.

Publicités