Êtes-vous un « rembourseur » précoce?

sign-success-failure-1055756

«Il n’y a aucun mal à changer d’avis. Pourvu que ce soit dans le bon sens» – Winston Churchill


La dette….cette affreuse dette!

Plusieurs l’aiment tandis que d’autres la déteste, tellement, en à perdre la logique.

Je suis d’accord que personne ne devrait payer du 20 % sur une carte de crédit et avoir des REER (ce que je vois souvent). Par contre, lorsque nous n’avons plus de dette de consommation (prêt automobile, prêts pour meubles ou autres) et qu’il nous reste seulement un prêt sur notre maison et/ou étudiant, il faut comprendre qu’il n’y a généralement pas d’urgence à les rembourser rapidement. Il faut avoir une vision claire de ses objectifs financiers et se demander l’endroit où notre argent donne le meilleur rendement.


Si votre hypothèque vous coûte 3 % et que vous n’avez pas cotisé au maximum aux REEE, REER ou CELI, il est fort probable que vous devriez considérer l’investissement versus le remboursement accéléré de votre dette.

Prenons l’exemple le plus simple, l’abri fiscal pur – le CELI. Si vous avez une disponibilité budgétaire de 100 $ par semaine et que votre espérance de rendement sur vos placements est de 5 %, en prenant une bonne décision et débutant l’investissement, vous obtiendrez un meilleur rendement sur votre CELI au lieu de choisir d’augmenter vos paiements hypothécaires.

Un point c’est tout!


Vous vous rappelez maintenant des conseils de votre bon vieux conseiller qui vous disait;

Prends des REER et tu prendras ton retour d’impôt pour rembourser ton hypothèque……… NON NON et NON!

Vous devez vérifier le rendement de chacun de vos dollars. Si vous avez des dépôts à terme à 1 %, il est fort probable que le meilleur rendement, vous l’obtiendrez sur le remboursement de votre hypothèque. Il faut toujours considérer les TEMI et chaque situation doit être analysée par un planificateur financier compétent afin de prendre une bonne décision.


Je rencontre à l’occasion des jeunes professionnels ayant peu de dette, des enfants mais sans avoir débuté un REEE. Ils sont très fiers de me mentionner qu’ils ont presque terminé leur hypothèque à 35 ans.

Afin de bien comprendre le concept et l’erreur qu’ils commettent, voici le scénario actuel de ces personnes, une hypothèque de 100 000 $ avec un amortissement de 10 ans, des paiements de 963 $ par mois à 3 %.

Situation en 2016 (Sortie de fonds totale = 963$)

Valeur de la maison : 100 000 $

Solde hypothécaire : 100 000 $

Placements : 0 $

Valeur nette :  0 $


Situation projetée dans 10 ans

Valeur de la maison : 125 000 $

Solde hypothécaire : 0 $

Placements : 0 $

Valeur nette : 125 000 $


Après une rencontre avec son planificateur financier (PF), ils discutent de l’endettement et mettent un plan en action;

Voici le scénario, réduire les remboursements de l’hypothèque de 100 000 $ sur un amortissement de 25 ans. Les paiements passent maintenant à 473 $ par mois. Avec la réduction des paiements, le couple a un surplus mensuel de 460 $ par mois.

Ils décident d’investir dans les études de ses 2 enfants (REEE avec rendement de 5 %). 

Situation en 2016 (Sortie de fonds totale = 963$)

Valeur de la maison : 100 000 $

Solde hypothécaire : 100 000 $

Placements : 0 $

Valeur nette : 0 $


Situation projetée dans 10 ans

Valeur de la maison : 125 000 $

Solde hypothécaire : (68 483) $

Placements (REEE) : 92 685 $ (ou 110 509 $ si faible revenu)

Valeur nette : 149 202 $


La valeur nette du scénario #1 est de 125 000 $ versus la valeur nette du scénario #2 de 149 202 $ soit une différence de 24 202 $ de plus (ou 41 026 $ si faible revenu), juste avec une simple stratégie. N’oubliez pas que vous avez toujours eu la même sortie de fonds dans les deux scénarios soit 963 $ par mois. Vous n’avez pas eu à faire un effort supplémentaire. Vous avez seulement pris une bonne décision financière.


Vous trouvez que ce n’est pas assez?

Veuillez me contacter afin que je vous envoie mon adresse postale afin de recevoir votre chèque 🙂

Amusons-nous encore un peu; prenons ce montant de 24 202 $ et extrapolons-le selon l’espérance de vie d’un homme de 35 ans (25 % de chance de dépasser 90 ans).

Le montant arrive maintenant à 354 211 $ juste pour une petite planification financière à l’âge de 25 ans et sans sortie d’argent additionnelle.

Connaissez-vous la valeur de votre planificateur financier?

Maintenant, posez-vous la question suivante et répondez franchement;

Êtes-vous un « rembourseur » précoce?


Vous aimez notre site?

N’oubliez pas de vous y abonner (en haut à droite ou au bas) afin de recevoir notre article hebdomadaire.


Vous avez des questions? Contactez l’un de nos experts.


Cliquez ici afin d’obtenir des détails sur le livre et de judicieux conseils en planification financière.

CarteRectoBANNER Full ad


Veuillez prendre connaissance de notre déni de responsabilité quant à nos articles.

Publicités

Un commentaire sur “Êtes-vous un « rembourseur » précoce?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s