Êtes-vous dans les 88 % qui ne savent pas bien diversifier leurs placements?*

1162220_30344683


Avec de l’argent, on fait parler les morts : sans argent, on ne peut pas faire taire les muets. – Proverbe Chinois


Une des bases d’une bonne gestion de portefeuille & de risque est la diversification. Vous connaissez; Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier!

Malheureusement, comme vous verrez, très peu de nous le font correctement.


Nous ferons un léger survol d’une bonne diversification de placements. Veuillez vous référer à la pages 54-55 du livre afin de bien comprendre la diversification.

Simplement, il y a trois types de diversification soit;

  • Classes d’actifs (revenus fixes vs actions);
  • Géographiquement;
  • Sectoriel.

C’est tout. Un bon portefeuille aura un mixte de revenus fixes et d’actions. Dans les titres de revenus fixes, il y a un autre diversification entre les titres obligataires (Obligations municipales, provinciales, fédérales, corporatives, haut rendement, etc). Par la suite, au niveau des actions, il devrait avoir différents styles de gestion entre les gestionnaires (valeur & croissance). La diversification explique 90 % de la volatilité (et non du rendement comme le veut le mythe populaire) de votre portefeuille.*

Après avoir bâti la structure du portefeuille, les gestionnaires devraient répartir les sommes géographiquement entre les différents pays (Canada, USA, internationaux, émergents, etc.).

Et, pour finaliser une diversification optimale, les gestionnaires choisiront des secteurs divers (bancaire, manufacturier, santé, etc.).

Pourquoi diversifier? Parce que les études démontrent que les rendements à long terme sont obtenus à 75 % par les mouvements du marché en général, la différence étant divisée également entre la diversification et la sélection des titres.

La sélection de titre explique environ 12,5 % du rendement de votre portefeuille. Est-ce que le jeu en vaut la chandelle si votre rendement espéré supplémentaire d’une gestion active est inférieur au coût supplémentaire d’une telle gestion? Par exemple, si vous payez 1,00 % de plus pour une gestion active alors que l’espérance de rendement supérieur est de 0,50 %.

Avec une bonne diversification, vous réduisez votre risque tout en évitant les erreurs communes en placements. Généralement, les différents titres détenus et classes d’actifs seront faiblement corrélés (ne bougent pas dans le même sens) afin de réduire les fluctuations (volatilité du portefeuille). Par exemple, les titres chinois ne bougent pas nécessaires dans le même sens que les titres obligataires municipaux canadiens et ainsi de suite.

Saviez-vous ?

Au début des années 2000, William Goetzman et Alok Kumar, respectivement des Universités Yale et Cornell, ont examiné 40 000 comptes d’investisseurs. Leur constat? Seulement 12 % des investisseurs dans les fonds communs de placement bénéficiaient d’une saine diversification, rapporte Morningstar.*

Êtes-vous dans le 88%?


Est-ce que vous pouvez effectuer une bonne diversification par vous-même à faible coût? Dépendant des montants, mais c’est quasi-impossible à effectuer. Pourquoi vous cassez la tête lorsque la plupart des institutions financières offrent de bonnes solutions clé-en-main pleinement diversifiées qui se rebalancent automatiquement et qui conservent votre politique de placements?

Les avantages sont multiples;

  • Simplification de l’accumulation et du décaissement;
  • Vous enlevez le côté émotionnel de vos placements et le risque d’erreur;
  • Vous obtenez une solution idéale à faible coût;
  • Vous réduisez la volatilité.

N’oubliez pas que si vous avez un profil d’investisseur similaire à votre conjoint ou conjointe, vous devriez avoir sensiblement les mêmes types de placements. Il arrive qu’un couple avec chacun un profil d’investisseur équilibré, ont des placements totalement différents malgré qu’ils ont le même conseiller. Si la recette est bonne pour une personne, pourquoi pas pour l’autre?

À partir du moment que vous avez un portefeuille bien diversifié, adapté à votre profil d’investisseur, vous devriez consolider vos placements au même endroit afin de réduire les coûts. Plusieurs institutions financières offriront une réduction des frais de gestion ou honoraires lorsque les montants atteignent certains montants. Maintenant que vous savez, à vous de vous informer! Bonne diversification.


Vous aimez notre site?

N’oubliez pas de vous y abonner (en haut à droite ou au bas) afin de recevoir notre article hebdomadaire.


Vous avez des questions? Contactez l’un de nos experts.


Cliquez ici afin d’obtenir des détails sur le livre et de judicieux conseils en planification financière.


Veuillez prendre connaissance de notre déni de responsabilité quant à nos articles.


* Ces données proviennent de la Solution IQPF (Module 6, Placements, Chapitre 2 (2.4)-Diversification du portefeuille)

Publicités

3 commentaires sur “Êtes-vous dans les 88 % qui ne savent pas bien diversifier leurs placements?*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s