J’ai trouvé un avocat à 5 $ de l’heure! Voici son numéro 1-8……

double your cash

Quand je dis que ma richesse est intérieure je veux dire que mon argent est dans un coffre. – Michel Rocard


Je comprends que tout le monde désire payer le moins cher possible et en obtenir le plus pour son argent. Étant donné ma profession, je connais très bien la valeur de l’argent et je fais attention à mes dépenses. Malgré moi, et au grand désarroi de ma conjointe; je compte tout, tout le temps! Bon, c’est dit.

Par contre, il faut être en mesure de reconnaître la qualité lorsque nous consommons.

Qui voudrait d’un avocat à 5$ de l’heure? 

Lire la suite

Publicités

Payez des impôts pour augmenter mon rendement!!! Il fallait y penser.

Je pense que beaucoup de personnes ont l’impression que l’immobilier est une façon de devenir millionnaire en six mois, tout en ne faisant rien, mais je ne pense pas que c’est le cas. Et je ne crois pas que cela ait jamais été le cas.. – Sarah Beeny


Nous avons récemment publié un article sur la question des placements boursiers vs l’immobilier.  L’article a suscité beaucoup d’intérêt sur les réseaux sociaux. Certains nous ont interpellés en disant que l’immobilier est payant étant donné que le prêt sera remboursé éventuellement et que les revenus futurs seront dans les poches des propriétaires.

Rappelons que la base de l’investissement est de calculer vos différentes options de placements. Si l’immeuble n’a plus de financement, ce n’est probablement pas votre meilleur placement.

Pourquoi ne pas le vendre et générer plus?

Votre but premier est le plus rentable possible, non?

C’était l’objectif principal de votre investissement au départ, pourquoi ce ne l’est plus 25 ans plus tard lorsque votre prêt est remboursé?


Cette semaine, je me suis amusé à calculer si les investisseurs immobiliers qui n’ont plus de dette sur l’immeuble serait mieux de, tout simplement, vendre leur immeuble & acquitter leurs impôts afin de générer un meilleur rendement.

La réponse est……… Lire la suite

Les secrets de la RRQ. Apprenez comment en profiter!!!


Pour la retraite vivre heureux, réserve-toi un vieil ami, et du vin vieux.. – Pythagore


Nous avons déjà discuté du moment idéal pour demander la RRQ précédemment; Devez-vous anticiper ou reporter le début de votre rente de la RRQ?. Dans cet article, nous nous attarderons plutôt aux spécificités et aux éléments de planification quant à ce régime.

Rappelons brièvement ce que ça mange en hiver la RRQ. C’est un régime public dont tous les travailleurs doivent participer afin de recevoir une protection de base quant à leurs revenus de travail, invalidité ou décès.


Vos montants futurs de rente seront basés sur vos gains admissibles (essentiellement vos revenus d’emploi) depuis que vous avez 18 ans jusqu’au moment que vous la demandez.

Notez que la notion de conjoint pour la RRQ inclut le conjoint de fait (vit maritalement avec le cotisant depuis au moins 3 ans incluant les conjoints de même sexe ou 1 année si un enfant est né ou à naître de l’union). Cette règle est très importante afin de savoir vos droits.


Lire la suite

La BoUrSe VS l’immobILLIER… mirroir, mirroir, quel est le meilleur investissement????

Je pense que beaucoup de personnes ont l’impression que l’immobilier est une façon de devenir millionnaire en six mois, tout en ne faisant rien, mais je ne pense pas que c’est le cas. Et je ne crois pas que cela ait jamais été le cas.. – Sarah Beeny


C’est un débat qui perdure depuis des siècles et j’en attend parler chaque semaine. Lorsque vous avez des liquidités, vous avez plusieurs choix devant vous; investir dans un REER, CELI, REEE, dans un compte non-enregistré, rien faire, investir dans une entreprise ou dans l’immobilier.

Certains vous diront que les placements immobiliers sont les meilleurs, d’autres que la bourse est le meilleur moyen de s’enrichir.


La question………. qui a raison?

Premièrement, il faut retourner à la base du placement et regarder comment obtenir du rendement régulier et constant tout en gérant son risque correctement; la diversification.

Plusieurs vous diront que les marchés boursiers sont comme la peste et que vous pouvez tout perdre, qu’il n’y a pas de garantie, que la bourse a déjà connu des crash de 50 %, etc. Oui, c’est vrai que nous ne pouvons garantir les rendements mais c’est le même principe avec l’immobilier. Le meilleur moyen de limiter le risque et obtenir des revenus réguliers est la diversification. Si vous avez seulement 1 titre dans votre portefeuille et que celui-ci perd 75 %, cela fera mal. Si vous avez un portefeuille pleinement diversifié avec 2000 titres, vous ne verrez même pas l’impact de ce titre.

J’ai déjà discuté avec des personnes qui ont investi dans l’immobilier dans un mauvais secteur, avec des taux d’intérêt défavorables et de la malchance avec certains locataires qui ont obtenu des rendements médiocres dans l’immobilier.

Maintenant, quel est le meilleur entre les deux?

Lire la suite

Les marchés boursiers chuteront de 50 %! Apprenez comment en profiter!!!

double your cash

Quand je dis que ma richesse est intérieure je veux dire que mon argent est dans un coffre. – Michel Rocard


Ça arrivera peut-être, peut-être pas. Nous avons maintenant votre attention. Nous avions parlé dans un article précédent des marchés en dents de scie. Présentement, il y a très peu de volatilité sur les marchés. De mémoire, cela fait près de 18 mois (début 2016) que les marchés n’ont pas connu une correction de plus de 10 %.

Bon, j’avoue que je suis allé pas mal fort avec mon titre. Et non, je ne sais pas la direction que prendra les marchés à court et moyen terme. Rappelez-vous que les marchés à court terme sont une machine à voter et à long terme une balance. Je peux vous assurer que les marchés ont toujours générer de bons rendements sur une longue période de 10-15 ou 20 ans peu importe l’époque mais que leurs rendements ne sont pas connus d’avance.

Si quelqu’un peut prédire le marché, soit qu’il est un bon vendeur et vous devriez contacter rapidement l’Autorité de Marchés Financiers ou il a fait un voyage dans le futur et a obtenu un magazine financier l’époque avant de revenir en 2017. Lire la suite

Transiger des FNB sans commissions c’est bien, mais attention!

double your cash

Quand je dis que ma richesse est intérieure je veux dire que mon argent est dans un coffre. – Michel Rocard


Banque Nationale Courtage direct (BNCD) a annoncé récemment l’abolition des commissions pour les transactions d’au moins 100 parts sur les fonds négociés en bourse (FNB) canadiens. C’est une bonne nouvelle et une suite logique de la promotion que ce même courtier avait faite plus tôt cette année.

Il était déjà possible de transiger certains FNB gratuitement avec quelques courtiers à escompte, soit Qtrade, QuesTrade, Scotia iTrade, Virtual Brokers et ShareOwner. Toutefois, BNCD devient le premier courtier à escompte au Canada à offrir cet avantage avec aussi peu de conditions.

Le courtage à escompte est une excellente façon de réduire les coûts liés à la gestion de portefeuille et combiner des produits à faible coût comme des FNB à une plateforme transactionnelle peu coûteuse est doublement gagnant pour l’investisseur.

Toutefois, il faut savoir utiliser ses plateformes judicieusement. L’allocation d’actif de votre portefeuille, le choix des titres et le style de gestion sont encore bien plus importants que les frais de transactions, surtout pour un investisseur à long terme.

Avec la possibilité de faire des transactions gratuitement, plusieurs investisseurs seront tentés de multiplier les transactions afin de prévoir les variations des marchés à court terme. C’est à mon avis, le plus grand risque lié à l’abolition des commissions sur les FNB. Les frais de transaction ne sont pas les seuls frais à considérer lors d’une transaction. Bien souvent, l’écart entre le cours acheteur et vendeur, ou entre le prix d’exécution et la juste valeur d’un FNB, est un frais bien réel qui surpasse de beaucoup le coût d’une transaction à 10$.

Négocier des FNB peut paraître simple, et ce l’est pour les quelques FNB les plus liquides. Mais avec la multiplication des FNB, des stratégies et des classes d’actifs disponibles, construire un bon portefeuille est de plus en plus complexe.

N’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions sur les FNB ou si vous aimeriez que j’aborde un sujet particulier dans ce blogue.

Êtes-vous dans les 88 % qui ne savent pas bien diversifier leurs placements?

Texte tiré de mon blogue


Vous aimez notre site?

N’oubliez pas de vous y abonner (en haut à droite ou au bas) afin de recevoir notre article hebdomadaire.


Vous avez des questions? Contactez l’un de nos experts.


Cliquez ici afin d’obtenir des détails sur le livre et de judicieux conseils en planification financière.

CarteRectoBANNER Full ad


Veuillez prendre connaissance de notre déni de responsabilité quant à nos articles.

Budget et fonds d’investissements: attention au risque fiscal

Money Ian Gascon IDEMA

Quand je dis que ma richesse est intérieure je veux dire que mon argent est dans un coffre. – Michel Rocard


Dans le dernier budget fédéral, une mesure a été annoncée qui affecte les fonds corporatifs. Ces fonds permettent notamment de changer de catégorie de fonds au sein d’une même structure, par exemple de transférer ses actifs d’un fonds d’actions à un fonds obligataire, sans impact fiscal et donc de reporter l’impôt. Cet avantage que permettaient plusieurs fonds communs de placement et certains fonds négociés en bourse (FNB) de Purpose et First Asset, prendra fin le 30 septembre 2016.


L’industrie et plusieurs investisseurs ont semblé surpris par cette nouvelle mesure. Or, ce n’est pas la première fois que les règles fiscales changent. Dans le budget 2013, une nouvelle règle venait mettre un frein à une autre tactique de minimisation d’impôt par le biais des opérations de requalification (Budget 2013).

Lire la suite